fond de cuve

Pourquoi effectuer un nettoyage de votre cuve à fioul?

Après plusieurs années de services, des gouttelettes de condensation se forment sur les parois de la cuve, à chaque remplissage, ces gouttelettes sont entraînées dans le  fond et forment de la boue.

Aspirée par la crépine, elle bouche inévitablement le pré-filtre, le gicleur et détériore la pompe à fioul qui, par le fait, manque de lubrification.

Il est donc conseillé de procéder à un nettoyage de votre cuve tous les 10 à 15 ans afin d'éviter les boues (eau + sédiments)

Vous allez ou avez changé de chaudière ?

Pour assurer la garantie et le bon fonctionnement de votre installation, ayez une cuve propre.
Votre brûleur tombe régulièrement en panne et votre chauffagiste a déjà remonté votre crépine d’aspiration ?

Votre cuve à besoin d’un nettoyage !

Dans tous les cas, après vidange éventuel (le fioul noble vous sera restitué), nous descendons dans la cuve par le trou d’homme et nous effectuons manuellement le nettoyage de toutes les parois.

Les différentes étapes du nettoyage mécanique de la cuve à fioul:

  • Dégazage par ventilation de la cuve à fioul
  • Pompage du fioul noble et stockage dans notre véhicule
  • Pompage des boues, puis évacuation et stockage dans notre véhicule
  • Curage de la cuve et examen visuel de la paroi interne de la cuve à fioul
  • Fermeture de votre cuve
  • Restitution du fioul propre si la cuve le permet
  • Évacuation et traitement des boues d’ hydrocarbures dans un centre de traitement agréé.


Nous vous fournissons le certificat de dégazage et le Bordereau de Suivi des Déchets.

N.B : Dans le cas de cuve non équipée de trou d’homme (PVC par exemple), nous pratiquons une ouverture sur le dessus de la cuve (environ 30*20 cm). Après nettoyage (nettoyeur haute pression ou manuel), nous refermons la cuve avec une plaque métallique collée et visée.

Dans un souci écologique, nous avons adopté la solution de nettoyage des parois de la cuve par absorption avec un sable absorbant.

En effet, contrairement au process généralement appliqué (nettoyage à l’eau haute pression des parois, pulvérisation d’un dégraissant, puis de nouveau lavage), notre procédé innovant limite les déchets.

Ainsi, pour une cuve de 5 000 litres, le procédé classique nécessitera environ 500 litres d’eau, qui seront ajoutés aux déchets d’hydrocarbures présents dans la cuve et devront être traités.

Avec notre solution, les déchets d’hydrocarbures sont pompés puis raclés. Ensuite, nous « balayons » du sable absorbant sur toutes les parois de la cuve. Dans le pire des configurations (cuve très encrassée), nous nous retrouvons avec un seau de 10 litres de sable absorbant pollués, qui seront traités avec les déchets d’hydrocarbures présents dans la cuve. Mais dans la majeure partie des cas, un seau de 10 litres permet le nettoyage de 2 à 3 cuves de 5 000 litres.

10 litres de déchets additionnels (qui seront incinéré et donneront donc de l’énergie) contre 1 000 à 1 500 litres d’eau polluée.

Belle économie pour la nature !

 

 

NB : Devant le problème des cuves enterrées qui risquent de percer (voir Préambules), nous ne procédons pas au nettoyage de telles cuves pour réutilisation (sauf dans le cas de cuve double parois ou polyester). Dans ce cas, il faudra se rapprocher de son chauffagiste pour faire installer une cuve aux normes en vigueurs. L’ancienne cuve devra alors être éliminée suivants les termes de l’arrêté du 1er juillet 2004.